Entretien avec l’auteur à Grasse le 6 avril 2009.
De nos jours, existe une prise de conscience assez récente des problèmes environnementaux de la part des élus et des habitants au niveau des préoccupations liées au développement durable à la suite des évènements climatiques hors de proportion que l’on a rencontrés. Conseiller à la sécurité TMD GrasseEn prenant en compte ce constat, ceci a permis une réflexion de la part des pouvoirs publics dans la prise en compte de type de problématique en faisant une évaluation des risques.
Outre les implantations industrielles qui sont les points les plus sensibles, les plus visibles et qui focalisent l’attention des populations locales,  de manière plus diffuse, souvent même dans des localités rurales,  là où existe une infrastructure de transport, la thématique des transports de matières dangereuses apparaît comme préoccupante. Le retentissement de certains accidents spectaculaires de véhicules transportant des matières dangereuses démontre que ce type de danger apparait sur une grande étendue du territoire, bien souvent de manière inattendue. Ces dernières années, des réunions de réflexion sur ce sujet ont eu lieu en prenant en compte différentes études d’impact comme par exemple la pollution de l’environnement, la diffusion de nuages de vapeurs toxiques et la définition de la population impactée par un risque de catastrophe liée à un incendie par exemple. Ce qu’ignore bien souvent les différents intervenants, c’est qu’il existe une règlementation très pointue au niveau du transport matières dangereuses selon le mode de transport utilisé (air, mer, routier, ferroviaire, fluvial). Dans le cadre de la mise en application de ces différentes prescriptions règlementaires, existe depuis maintenant une petite dizaine d’années, des conseillers à la sécurité en transport matières dangereuses qui sont chargés de veiller au respect de ces règlementations sous l’égide du ministère du développement durable.

En conclusion, afin d’assurer le libre échange de produits dangereux tout en assurant au maximum la sécurité des biens, des personnes et de l’environnement, les conseillers à la sécurité apparaissent comme un élément clé dans l’application des prescriptions réglementaires tout au long de la chaîne de transport et restent vigilant dans le bon déroulement de toutes ces opérations, où malgré tout, la notion de risque subsiste.

Bruno PONCHIE, Conseiller à la sécurité

Gérant de BGP Conseil – Grasse     www.bgp-conseil.com

Mots-clés : , , ,
Répondre

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>