Archives mensuelles : mai 2010

Géopolitique et changement climatique : le rapport du CNA américain

Il y a tout juste trois ans, en avril 2007,le CNA américain (Center for Naval Analyses) – créé à l’origine par un groupe de scientifiques spécialisé sur les grands problèmes naval stratégiques et tactiques (notamment sur la lutte anti-sous-marine pendant la WWII) – remettait un rapport : le National Security and Cimate Change.
Ce rapport consistait à recueillir les fruit des réflexions et des échanges d’un groupe de 11 officiers généraux américains des 4 Armées (Army, Navy, US Air Force, Marine Corps), tous retirés du service actif. Il s’agissait de mettre en commun les expériences opérationnelles de ces officiers renommés sur les théâtres d’opérations et leur vision stratégique autour des enjeux du changement climatique.
La publication de ce rapport en 2007 alimenta alors une vive polémique puisque son contenu contredisait largement le discours et le parti-pris de l’Administration George W. BUSH.

Nous reproduisons ci-dessous la mise en garde solennelle, qui invite à la réflexion, de l’un d’entre eux, le charismatique Général ZINNI :

GAL Zinni

« You already have a great tension over water (in the Middle East). These are cultures often built around a single source of water. So any stresses on the rivers and aquifers can be a source of conflict. If you consider land loss, the Nile Delta region is the most fertile ground in Egypt. Any losses there (from a storm surge) could cause a real problem, again because the region is so fragile…
We will pay for this one way or another. We will pay to reduce greenhouse-gas emissions today, and we’ll have to take an economic hit of some kind. Or we will pay the price later in military terms. And that will involve human lives. There will be a human toll. There is no way out of this that does not have real costs attached to it. »
General Anthony C. « Tony » ZINNI, US Marine Corps (Ret.)
Former commander in chief, U.S. Central Command,
National Security Climate Change, April 2007

Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires

(Extrait de Wikipédia du 02/05/10)

International Ship and Port Security (ISPS), qui en français signifie Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires, est un code en deux parties (A et B), qui a été adopté le 12 décembre 2002 par la résolution 2 de la Conférence des gouvernements contractants à la Convention internationale pour la sauvegarde de la vie humaine en mer (Solas), de 1974. Continuer la lecture de Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires