Y.D. dans BFM Business du 03/05/13

La Commission européenne a demandé à la compagnie maritime marseillaise de rembourser 220 millions d’euros à la collectivité corse, jeudi 2 mai. La SNCM a fait appel.IDE-SNCM-chiffres

Bruxelles « voudrait faire couler le navire SNCM qu’elle ne s’y prendrait pas autrement ». Ces déclarations d’Eugène Castelli, le président (PS) de la communauté urbaine de Marseille, témoignent de la consternation règnant dans les rangs de la compagnie maritime.

La Commission européenne lui a en effet porté un rude coup, jeudi 2 mai, en lui demandant de rembourser, d’ici la fin août, 220 millions d’euros d’aides publiques.Une décision qui pourrait lui être fatale et dont elle va faire appel.

Bruxelles a estimé que les compensations de service public reçues de 2007 à 2013 par la SNCM et son partenaire, la CMN, pour la desserte « de base » entre la Corse et Marseille, étaient conformes aux règles de l’UE.

Au moment où la SNCM doit signer une nouvelle délégation de service public (DSP) pour la période 2014-2020, « c’est une bonne nouvelle pour la pérennité de cette liaison maritime », a souligné devant la presse un porte-parole de la Commission, Olivier Bailly.

 

 

Répondre

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>