Archives mensuelles : novembre 2013

La 16ème Session Logistique Décarbonée à Chorges, Gap – Hautes-Alpes (Région Provence-Alpes-Côte-d’-Azur)

Nicolas ROGIER et Gil DOAT choisissent d’organiser la 16ème session LOGISTIQUE DECARBONEE le 6 novembre dernier, dans les installations de la société CANAVESE – HAPIAN, groupe régional de distribution de fruits et légumes.

Les vifs remerciements sont tout d’abord adressés à Daniel Hapian, responsable du site ainsi qu’à Bruno Durand, Directeur des transports du groupe, accompagné d’Anaïs Dufetel, responsable environnement. La société CANAVESE nous avait déjà accueillis à son siège d’Aubagne lors d’une précédente session.DSC09043_bis_Participants_300x225

Enrichie de la présence de chargeurs, transporteurs et représentants des collectivités territoriales du Gapençais, cette session était centrée sur une réflexion opérationnelle autour d’opportunités locales et concrètes de réduction d’émissions de CO2 spécifiques à un territoire de montagne.

Cette session aura permis de poursuivre une dynamique déjà bien engagée dans la mesure où la majeure partie des prestataires présents sont impliqués dans la maîtrise de leurs impacts.

Des échanges nourris, basés sur des retours d’expériences vécues ont permis d’améliorer les liens de connaissance entre notamment Continuer la lecture de La 16ème Session Logistique Décarbonée à Chorges, Gap – Hautes-Alpes (Région Provence-Alpes-Côte-d’-Azur) 

Près d’un Français sur deux adepte de la consommation « collaborative »

Publié dans LE MONDE du 14/11/13

Près de la moitié des Français (48 %) pratiquent désormais la revente d’objets, le covoiturage, le troc ou encore la colocation, et à 63 % pour une raison d’économie financière, selon un sondage TNS Sofres pour le groupe La Poste.covoiturage-simple source MAIF.FR

Selon cette étude publiée jeudi, qu’il s’agisse de revendre des objets, d’acheter en première main ou d’occasion, de pratiquer le covoiturage, l’autopartage, le troc, la colocation, la consommation dite « collaborative » n’est plus un microphénomène : désormais, 48 % des Français la pratiquent régulièrement et 32 % disent vouloir s’y mettre, quand 20 % y semblent réfractaires. Au total 8 Français sur 10 pratiquent ou ont l’intention de pratiquer cette nouvelle façon de consommer.

Le sondage pointe des considérations relatives au pouvoir d’achat : payer moins cher (63 %) ou trouver des « bons plans » et bonnes affaires (55 %), pousse les consommateurs vers cette nouvelle tendance. Continuer la lecture de Près d’un Français sur deux adepte de la consommation « collaborative »