Article paru dans LES ECHOS le 13/10/2014

Sans réponse du gouvernement à ses propositions de relance du comité, son président, Christian de Perthuis, a préféré « redonner son tablier »
« Je préfère redonner mon tablier ». C’est en ces termes que le président du comité pour la fiscalité écologique, Christian de Perthuis, a annoncé lundi matin sa démission. Christian de Perthuis se dit déçu par le manque d’impulsion du gouvernement français pour qui « le verdissement de la fiscalité n’est pas une priorité ». « Ca fait trois mois que j’ai fait des propositions de relance du comité. Comme je n’ai pas de réponse, il y a un moment où je me suis découragé », a déclaré l’économiste. « Je ne sais plus comment faire pour le faire avancer », a-t-il encore dit.
Christian de Perthuis a indiqué avoir envoyé dans la matinée sa lettre de démission au ministre des Finances, Michel Sapin, et à la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal, qui ne fait pas mystère de son opposition à la fiscalité écologique, répétant qu’elle est hostile à « l’écologie punitive ».

Une réponse à “Comité pour la fiscalité écologique : Perthuis, « découragé », jette l’éponge”
  1. SPHINXVERT84 dit :

    VRAIMENT PAS ETONNANT. QUELLE TRISTESSE DE VOIR UN TEL GACHIS D ENERGIES, UNE TELLE MONTAGNE DE GESTICULATIONS ET DE CONTRADICTIONS DE LA PART DE CEUX QUI NOUS GOUVERNENT ET NOUS USENT JUSQU A LA CORDE
    SIGNE : UN SHINXVERT, INGENIEUR ENVIRONNEMENT DANS UNE GRANDE COLLECTIVITE TERRITORIALE ET QUI Y CROIT ENCORE !!!

  2.  
Trackbacks
  1.  
Répondre

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>