LE FIGARO du 07/05/2018

Le tourisme, dont la croissance spectaculaire devrait se poursuivre, représente désormais 8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, pesant plus lourd sur le climat qu’on ne l’avait jusqu’ici estimé, selon une étude parue aujourd’hui. Entre 2009 et 2013, l’empreinte mondiale du secteur est passée de 3,9 à 4,5 gigatonnes équivalent CO2 (GtCO2e), soit +15%, soit quatre fois plus que ce que les évaluations précédentes laissaient envisager, ont calculé des chercheurs, dont l’étude est publiée dans Nature Climate Change.

Il faut dire que sur ces cinq années, les dépenses touristiques dans le monde sont passées de 2.500 milliards de dollars à 4.700 mds. Une demande telle qu’elle ne peut être compensée par les efforts menés pour verdir l’activité, notent les auteurs, qui basent leurs projections sur une croissance annuelle du secteur de 4%, jusque dans les années 2025 au moins.

Répondre

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>