Archives pour la catégorie “Développement Durable”

par Nicolas J. Rogier

Samedi 23 mai 2020, Marseille, vers 15h00

Je m’attable, enfin, un peu dépité, ayant repoussé l’échéance d’une rencontre obligée avec la page blanche d’un livre « à quatre mains » qui, décidément, tarde à m’enivrer ! Je ne parviens toujours pas à cerner les flancs d’un paysage fuyant devant moi, qui ne m’offre que des collines battues et rebattues par des vents improbables et entre lesquelles je ne parviens toujours pas à introduire mon stylet. A chaque tentative, depuis une poignée de semaines, le thalweg que je pensais pouvoir emprunter avec un certain bonheur, s’évanouit entre les ronces, d’épaisses et infranchissables haies. Une maigre inspiration se dérobe, me forçant au demi-tour dans une soirée obscure à peine émaillée de quelques dalles plus claires sur lesquelles je fixe mon pas contrarié.

Marseille, Belsunce. L’Alcazar

Enfin quelques lueurs au loin dans un ciel blanchi par le disque d’argent d’une lune bienveillante.

Cette « logistique » est un véritable cerbère, agité, remuant, protéiforme, se dévêt de bleu pour se vêtir de blanc, disparaissant dans les limbes pour revenir en polichinelle dans une version digitalisée désarmante pour ceux qui pensaient la tenir bien en laisse.

L’objet de mon désarroi, momentané, car nous saurons bien, tout compte fait, amadouer la bête et l’amener à la raison, est de ne toujours pas parvenir à solidement agrafer entre elles les impressions et les images recueillies au cours de mes déambulations

Dans les méandres des trajectoires des entreprises qui errent entre chien et loup. (Lire la suite la semaine prochaine)

Comments Pas de commentaire »

Propos recueillis par Simon Roger , Audrey Garric et Antoine Flandrin  LE MONDE du 06/11/19 

L’essayiste fait le lien, dans son nouveau livre, entre crise climatique et montée des nationalismes.

A une époque où les océans montent autant que les flots de haine, la militante écologiste et anticapitaliste canadienne Naomi Klein publie mercredi 6 novembre un nouveau livre, Plan B pour la planète. Le New Deal vert (Actes Sud, 416 pages, 23 euros), qui défend l’adoption d’un New Deal vert comme solution à la crise climatique et sociale. Ce programme, inspiré par celui du président américain Franklin Delano Roosevelt dans les années 1930, prône un changement radical pour atteindre la neutralité carbone en dix ans (…)

Comments Pas de commentaire »

Comment les acteurs du transport et de la logistique relèvent-ils le défi de la transition énergétique et écologique ?

les porteurs du programme EVE vous proposent un événement en septembre pour répondre à cette thématique !

  • Le 19 septembre 2019, de 8h30 à 14h
  • Cité internationale universitaire de Paris – Espace Adenauer
  •  tables rondes, bonnes pratiques et remises de trophées

Comments Pas de commentaire »

Publié dans LA CROIX PAR Mathieu CASTAGNET le 09/07/2019

Après avoir défendu la position inverse devant l’Assemblée, le gouvernement a annoncé la mise en place dès 2020 d’une taxe de 1,5 € à 18 € sur les billets d’avion.

Voilà une surprise. À l’issue du conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron mardi 9 juillet, le gouvernement a annoncé la mise en place d’une « écotaxe » sur les billets d’avion.

Appliquée dès 2020, elle sera de 1,5 € en classe économique et 9 € en classe affaires pour les vols partant de France vers une destination française ou européenne. Elle atteindra 3 € en classe « éco » pour les vols à destination des pays hors de l’Union, et 18 € en classe affaires.

(lire la suite)

Comments Pas de commentaire »

LE FIGARO, Gilles DELAFON 24/06/19

TRIBUNE – Né en Suède sur les réseaux sociaux, le Flygskam -«la honte de prendre l’avion»- pousse progressivement des dizaines de milliers de voyageurs à arrêter de voler pour ne pas polluer. Feu de paille ou vraie tendance, s’interroge Gilles Delafon, président du cabinet de communication Lord Jim Consulting.

Un avenir en bleu azur semble promis au secteur de l’aérien. Le trafic mondial doit doubler d’ici à 2037 pour atteindre 8.2 milliards de voyageurs. Il faudra 30.000 à 40.000 appareils supplémentaires pour les transporter. De quoi réjouir tout l’écosystème industriel. Mais à la veille du 11 septembre 2001 aussi le secteur se voyait tracer de belles lignes blanches dans le ciel. On connaît la suite. Cinq années de purgatoire pour retrouver la profitabilité.

Comments Pas de commentaire »

Nous publions le témoignage d’Ariane, une écolière de 11 ans en CM2 au centre scolaire Georges Lapierre à Tournefeuille (31) qui a voulu nous faire part de son avis à la suite du G7 de l’Environnement de Metz

«Greta Thunberg est une militante écologiste suédoise de 15 ans. Elle souhaiterai que la planète soit mieux protéger. Moi je pense également, que il faudrait mieux la protéger. Pour ça il faudrait que : il y ait moins de voitures diesel (pollution), faire plus de panneaux solaires, moins d’éoliennes, éviter les INSECTICIDES, et enfin protéger la faune et la flore.

Je suis moi aussi d’accord avec ça.

Je trouve que il faudrait prendre plus soin de notre planète ».

Ariane R., 11 ans, en CM2
Lettre d’Ariane R. a Via Garrulus, 05/05/2019

Comments 2 commentaires »

ACTU TRANSPORT LOGISTIQUE / L’Officiel des Transporteurs 10/04/19

Éviter l’émission de plus d’un million de tonnes de CO2 par an, c’est l’objectif du programme Engagements volontaires pour l’environnement (EVE) des acteurs de la chaîne logistique, lancé par l’Ademe et le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Sensibilisation des entreprises, accompagnement mais également interactions entre les différents acteurs de la chaîne logistique. Le programme EVE, lancé par l’Ademe et le ministère de la Transition écologique et solidaire rassemble les deux dispositifs déjà existants pour les transporteurs et les chargeurs, Objectif CO2 et Fret 21.

Lire la suite

Comments Pas de commentaire »