Archives pour la catégorie “Europe”

Les pays européens face à la Méditerranée

LE MONDE Par Anne-Françoise Hivert

Dans un pays où l’on voyage en avion cinq fois plus que la moyenne mondiale, renoncer à ce mode de transport très émetteur de CO2 n’est plus si mal vu.

Lundi 1er avril, 250 acteurs, réalisateurs et producteurs suédois ont signé une tribune dans le quotidien Dagens Nyheter, où ils exigent que l’industrie cinématographique de leur pays change ses méthodes de production. Visés : les tournages à l’étranger et les déplacements constants en avion. « Si l’industrie continue de négliger ce que le reste du monde voit comme une question critique pour l’avenir, ce n’est pas seulement le climat qui est menacé, mais également le cinéma suédois », affirment les signataires.

(suite)

Comments Pas de commentaire »

Luis DONCEL, EL PAIS del 20/03/2019

Las colisiones en vehículos de transporte ligero suben un 55% por el ‘boom’ del comercio electrónico. La DGT impulsa un plan de acción en un sector con una creciente precariedad

Jornadas maratonianas. Prisas para realizar el mayor número de pedidos en el menor plazo de tiempo posible. En este sector, la falta de papeles es la norma y nadie sabe a ciencia cierta ni cuántas personas trabajan ni en qué condiciones lo hacen.

Los conductores de furgonetas reconocerán como propias todas estas características. Pero muy pocos están dispuestos a describir su día a día dando su nombre y apellidos. De la media docena de profesionales contactados, ninguno ha querido colaborar para este reportaje. Muchos operan sin título habilitante y trabajan para otros subcontratados. “En este sector hay mucho miedo”, explican fuentes sindicales.

(continuar)

Comments Pas de commentaire »

LE MONDE, article de Leonor Lumineau du 09/03/2019

Questionner l’innovation, répondre au besoin de sens des jeunes cadres… Autant de défis pour lesquels sont sollicités des consultants en philosophie, formés à l’université. La pratique, qui reste marginale, tend à se développer.

Vaste bâtiment de style industriel, le Centquatre hébergeait autrefois les pompes funèbres de la Ville de Paris. Il abrite aujourd’hui des activités plus joyeuses – expositions, concerts, danse. Et aussi un incubateur de start-up. A l’entrée, une machine au minois animal monté sur un bras articulé accueille le visiteur. « C’est un robot social, précise Julien de Sanctis. Il est capable de lire le comportement de son interlocuteur et de s’y adapter pour donner une sensation d’empathie, et il apprend les contenus que les humains avec qui il entre en contact lui transmettent. » Contrairement aux apparences, le jeune homme n’est pas concepteur de robots mais… philosophe.

(suite)

Comments Pas de commentaire »

LE MONDE Stéphane MANDARD 08/02/2019

Une étude révélée par « Le Monde » conclut que 107 766 années de vie en bonne santé sont perdues tous les ans en Ile-de-France à cause des nuisances sonores des transports.

Cent sept mille sept cent soixante-six. Le chiffre est aussi précis qu’impressionnant. Il correspond au nombre d’années de vie en bonne santé perdues tous les ans en Ile-de-France à cause d’un risque environnemental largement passé sous silence : le bruit.

C’est l’un des chiffres-chocs d’un rapport alarmant sur « les impacts sanitaires du bruit des transports » dont la publication est prévue samedi 9 février. Il émane de Bruitparif, l’organisme chargé de mesurer les nuisances sonores – comme Airparif surveille la qualité de l’air – dans la région française la plus touchée, du fait de sa densité de population et de son maillage (routes, voies ferrées, aéroports), par le bruit lié aux transports.

(continuer la lecture)

Comments Pas de commentaire »

LE FIGARO du 18/12/2018

TRIBUNE – Ces dernières années, l’universitaire* a perçu et dépeint avec une particulière précision, au fil de ses tribunes dans Le Figaro, de nombreux maux de «la France invisible». Aujourd’hui, l’historien dresse un tableau complet de l’arrière-plan culturel de la fronde des «gilets jaunes».

Comments Pas de commentaire »

Par Sofia Fischer (A bord de l’Océa)  LE MONDE du 02/10/18

Ces pneus de camion étaient censés servir de récifs artificiels, mais se sont révélés toxiques.

En regardant l’eau turquoise de la baie du golfe Juan depuis le pont de l’Océa, amarré à 800 mètres au large de la côte d’Antibes (Alpes-Maritimes), difficile d’imaginer la décharge sous-marine qui gît sous la surface. Pourtant, une trentaine de mètres plus bas, 22 500 pneus sont entassés sur quatre hectares.

Crew members of the Ocea vessel take part in an operation to remove tyres from the Mediterranean Sea on September 21, 2018 in Vallauris, southeastern France. 10 000 tyres used as artificial reefs have been removed these last days in this bay. About 25,000 had been immersed in the Mediterranean Sea between the cities of Cannes and Antibes in the 1980s. / AFP / VALERY HACHE

Dans sa cabine de pilotage, Marc Capart surveille les six plongeurs qui font des allers-retours avec le fond toute la journée pour les remonter un par un. Il garde les yeux rivés sur son poste de contrôle, connecté à leur caméra GoPro.

Difficile de comprendre ce qu’il se passe sur l’écran : il est près de midi, la vase a été soulevée toute la matinée par les plongeurs précédents. A peine aperçoit-on les gigantesques pneus de camion que le plongeur Morgan Postic enfile sur des cordes comme des perles sur un fil. Ils sont ensuite levés par une grue jusque sur le pont du navire, et stockés dans des conteneurs. « Il te reste trente secondes ! », prévient le superviseur dans la radio, alors que son plongeur est toujours à 40 mètres de profondeur. La caméra bouge, Morgan Postic quitte le fond, et entame la longue montée par paliers pour rejoindre la surface.

(…)

Comments Pas de commentaire »

Par Nicolas ROGIER, mardi 1er mai 2018. Tallinn (Estonie)

Achevant à peine la lecture distraite et désordonnée d’articles traitant de la robotisation des entrepôts logistique puis de l’avenir radiaux des véhicules autonomes, repassant les images fraiches d’un séminaire auquel j’assistai dernièrement sur le « big data », et leur domestication réalisée par certaines enseignes de la Grande Distribution, je me plonge alors dans les eaux glacées et translucides de LA FRANCE CONTRE LES ROBOTS de Georges BERNANOS, ouvrage décapant publié en 1947.

Subversif ? Prémonitoire ? Pessimiste ? Depuis mon refuge de Tallinn, la contemplation de la flèche verte et grise de l’église Saint-Olav (124 mètres montés au 14ème siècle) conduit à la prudence face à l’enthousiasmante digitalisation qui semble pénétrer tous les interstices de la vie économique et sociale, celle des grands nombres comme celle des petits damiers de nos vies ordinaires.

« Un monde dominé par la Force est un monde abominable, mais le monde dominé par le Lire la suite »

Comments Un commentaire »